Baada, le malade imaginaire

Compagnie Marbayassa

VENDREDI 15 MARS 20H15

Centre social et culturel de Lavieu. – centre ville

Un simple fauteuil pour tout décor dans cette adaptation fidèle où le comique garde toute sa place… juste le jeu de 7 comédiens-danseurs-musiciens du Burkina Faso et les instruments africains pour donner le rythme des intermèdes voulus par Molière. M. Purgon est féticheur, Argan et Toinette un couple surprise, et tous les personnages sont des notables de la société africaine…Cette comédie universelle, montée à Ouagadougou, contribue à la marche  contre crédulité, obscurantisme et charlatans.

Réservation tous les jours au centre social et culturel Lavieu Centre ville de 14H à 18H

Tarif normal : 9 €, Adhérents : 6€ , Mineurs : gratuit

 

« … public enthousiasmé,  dans le théâtre bondé de l’Institut Français » « Fabuleux spectacle.  Au-delà de la farce…des thèmes profonds! »    Lassané Ouedraogo – L’Obs.  Dim.

Soutiens : Ministre culture Burkina , région Rhône Alpes, Institut Fançais Ouagadougou, ligue enseignement 42

 

Une adaptation du malade imaginaire de Molière  pour une comédie « africaine»

La création de la pièce a eu lieu à Ouagadougou. Nous nous sommes nourri de ce que nous avons voulu faire cohabiter avec le texte de Molière : la chaleur torride d’un mois de mars 2013 – les enfants de l’école voisine de notre cour qui regardent la répétition sitôt la sortie de l’école, la chaise du boutiquier du coin qui servira de modèle à notre décor. Nous avons voulu ce spectacle très léger, comme à notre habitude pour qu’il puisse être joué dans les villages et les lycées du Burkina.