EN ROUTE VERS COMPOSTELLE

MARDI 13 NOVEMBRE 18H00

L’âge de la marche

« Que marchent ceux qui savent et que savent ceux qui marchent »
Ce film retrace la marche au long cours de quelques amis, d’abord sur la Via Arverna, un itinéraire peu fréquenté vers Rocamadour, à travers l’Auvergne et le Quercy, ensuite sur le Camino Frances, un itinéraire très célèbre, des Pyrénées à Saint-Jacques de Compostelle.


La frontière a été franchie le jour où tous ont décidé de faire le pas et de partir pour de bon . Au fil des jours, cette grande randonnée s’anime de discussions et d’interrogations sur la marche et ses effets sur le corps et l’esprit de ceux qui prennent la route. Au fil des étapes, le chemin charrie son lot de paysages, de sanctuaires, de pèlerins et de rencontres. C’est un chemin qui parle, qui s’enracine dans le temps et l’espace. Tout au long des 1500 kilomètres de l’itinéraire, calvaires, églises romanes, cloîtres et statues nous donnent à redécouvrir, dans un voyage « initiatique », le symbolisme d’un autre temps. « Pourquoi suis-ici, sur ce chemin de foi, alors que je ne crois ni ne pratique en aucune confession ? Un pèlerin sans foi et sans église ! Plus modestement, un agnostique qui, rompant l’immobilité de la nuit, se met en marche vers un rendez-vous où personne ne l’attend », nous dit l’écrivain Jean-claude Bourlès.

Auteur(s)

Elise et Louis-Marie Blanchard,

Passionnés de voyage et de rencontre, l’image a toujours eu sa place dans leurs vies : la peinture, le croquis, la photo, puis la vidéo.

2007 : premier court-métrage au Kirghizistan.

De 2009 à 2015 : quatre reportages, en Chine, aux Philippines, en jungle himalayenne  et sur l’océan indien (Prix de l’image « Aux quatre coins du Monde » 2015).

2017 : périple de sept mois en Asie centrale et en Iran, dont trois mois en Ouzbékistan.